L’entrainement des enfants

Comment s’entraîner à la gymnastique?

 

Tous les clubs membres de gymnastique proposent un programme sportif de loisirs varié avec toutes les formes et variétés de gymnastique pour tous les groupes d’âge, de capacités et de motivation. La gymnastique “pour tous”.

Dans “Gymnastique pour tous”, gymnastique elle-même met l’accent sur les mesures de formation et de perfectionnement, en mettant à nouveau l’accent sur la gymnastique des enfants.

Un autre point fort des activités de gymnastique dans ce domaine est la préparation et l’envoi de participants autrichiens à des événements internationaux tels que la World Gymnaestrada, le World Gym For Life Challenge, le festival EuroGym, etc.

 

Gymnastique polyvalente pour les enfants :

“La gymnastique des enfants est la meilleure base pour une bonne condition physique tout au long de la vie !”

Grimper, se balancer, se trémousser, “tête-bêche”, s’équilibrer, faire des “tours”, jouer au ballon et bien plus encore : le mouvement et le jeu sont absolument nécessaires au développement sain des enfants.

Cependant, à l’époque actuelle d’hostilité au mouvement, il y a de moins en moins d’opportunités “naturelles” pour cela. Il est donc d’autant plus important que tous les parents traitent consciemment le problème – et contrecarrent activement la tendance alarmante par leurs mesures.

La gymnastique moderne et polyvalente des enfants est le meilleur moyen d’y parvenir. La gymnastique des enfants peut faire bien plus que de “simples” exercices au sol ou à la barre fixe – et en tant que “sport de base”, elle crée les conditions d’une vie active et saine en mouvement.

Bougez votre corps et équipez vous d’un tapis de gym gonflable pour vous entraîner, étirez votre esprit : l’exercice, le jeu et le sport sont une expression de la joie de vivre. Mais en même temps, ils sont irremplaçables pour un développement physique, mental, émotionnel et social complet des enfants. Le fait de se déplacer beaucoup et de différentes manières aide les enfants à développer leurs capacités motrices et à améliorer leur perspicacité,


développer une estime de soi positive et acquérir des compétences sociales.

D’autre part, des études scientifiques ont montré que les enfants d’aujourd’hui se déplacent beaucoup moins que par le passé. “La malbouffe, la télévision et les ordinateurs” signifient que de plus en plus d’enfants, même en âge d’aller à l’école primaire, ont une mauvaise posture, une surcharge pondérale, des problèmes cardiovasculaires et des difficultés de coordination. Une tendance alarmante !

Lorsque les enfants ont de la liberté et des motivations, ils se déplacent généralement avec beaucoup d’enthousiasme. Les clubs de gymnastique, avec leurs offres de mouvements polyvalents et variés (polysportifs), créent des points fixes importants dans la vie quotidienne, souvent trop “envahi par une aversion pour le mouvement”, afin de transformer une rampe de départ en un point de rencontre sportif et
pour construire une vie saine. N’ayez pas peur d’entrer : les séances de dégustation sont gratuites partout, et il est toujours possible de commencer ! Et en plus, il est moins cher que les salles de sport pour adultes

 

 

Enfin, la gymnastique des enfants fait des miracles !

Ces dernières années, des recherches neurologiques à long terme ont permis de prouver ce que tous les éducateurs du mouvement, les motopédagogues et les scientifiques du sport ont toujours soupçonné : le “mouvement” à l’âge de la maternelle et de l’école primaire favorise directement l’intelligence. Et cela fonctionne ainsi : chaque nouveau-né naît avec environ 180 milliards de cellules nerveuses.

À l’âge de 20 ans, une personne moyenne ne possède que 100 à 120 milliards de cellules nerveuses. Les autres sont morts à un moment donné entre les deux, parce qu’ils n’ont pas été utilisés. Cependant, la médecine définit l’intelligence comme la capacité à connecter les cellules nerveuses entre elles. Plus il y en a, mieux c’est, c’est-à-dire plus il y a de chances d’être intelligent. Les résultats de la recherche prouvent maintenant qu’en maternelle et à l’école primaire principalement ( !) beaucoup d’exercice prévient la mort des cellules nerveuses.

Conclusion : le vagabondage est excellent pour le développement du renseignement. L’entraînement de la coordination (escalade, shimmying, head-over-heels, balancement, jeux de balle etc., c’est-à-dire la gymnastique des enfants…) est encore meilleur. Mais rester assis est une chose pour les (futurs) stupides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *