Biographie de Shakespeare :

Shakespeare

Baptisé le 26 avril 1564 à Stradfort sur Avon, William Shakespeare, vint-cinquième descendant du roi anglo-saxon Athelstan nait d’une mère noble catholique et d’un père gantier. Il fait ses études à l’école royale de Stradfort, où comme tous les élèves, il apprend à jouer la comédie et a très tôt l’occasion d’assister aux spectacles des troupes élisabethaines. Il connaît parfaitement le latin; plus tard, ce sera le français et l’Italien. Il fait ses premières armes en littérature avec des poèmes. En 1582, il épouse Anne Hataway dont il a un fils Hamnet qu’il perd à onze ans, puis deux filles : Suzanna et Judith.

Arrivé à Londres en 1584, il commence dans le métier en gardant les chevaux des spectateurs. Il devient ensuite domestique des acteurs, effectue les tâches les plus humbles. Il se fait ensuite remarquer comme acteur lui-même et puis comme écrivain.

A Shoreditch, il est attaché à deux théâtres en même temps, Le Théâtre et Le Rideau, jouant dans l’un, écrivant pour l’autre créant déjà huit tragédies. Puis en 1598, Le Rideau est transporté pièce par pièce au Théâtre du Globe à Bankside où Shakespeare donne libre cours à son génie par l’écriture de drames mettant en scène de hauts personnages d’une grande violence et d’une étonnante lucidité.
En 1603, la reine Elisabeth disparaît après avoir régné quarante-cinq ans. Jacques VI d’Ecosse lui succède. Son avènement ne bénéficie pas au peuple mais favorise comme jamais la dramaturgie anglaise. Shakespeare ne semble pas avoir regretté Elisabeth d’autant qu’il appartient désormais à La compagnie du roi. Dans cette cour décadente, il prospère.

Pourtant, en 1607, en plein milieu de sa carrière, Shakespeare sombre dans la mélancolie. Terrorisé par la mort, rejetant le monde qui l’entoure et auquel il se sent étranger, il met un point final aux tragédies. Une fois rétabli, il revient au Théâtre avec des pièces différentes. Après avoir exploré la passion et la souffrance, il explore le monde avec une grande soif d’apaisement.
Shakespeare fut enterré à Stradfort le 25 avril 1616.Il reste pour l’Angleterre l’incarnation même de la Renaissance.

PostHeaderIcon La Tempête

Le puissant prince Prospéro fut chassé autrefois de son duché de Milan par son frère félon et jeté avec sa fille Miranda dans une barque vétuste. Ils atteignirent cependant sains et saufs une île de Méditerranée. Douze ans plus tard, usant de ses pouvoirs de magicien, Prospéro déclenche une tempête qui fait s’échouer le vaisseau portant les auteurs de son infortune.